was successfully added to your cart.

Après plusieurs semaines (voire plusieurs mois) de rumeurs et bruits de couloirs, Apple a intronisé, à l’occasion de sa sacro-sainte keynote de rentrée, l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus. Les nouveautés annoncées suffiront-elles pour égaler les ténors du genre ou sont elles seulement destinées à un public averti de photographes professionnels ? Outre l’amélioration de la qualité intrinsèque du classique module grand-angle, l’ajout d’une focale supplémentaire adaptée à la capture de portraits constitue une caractéristique technique qui demande à faire ses preuves.

Comme toute nouvelle itération des smartphones à la pomme, cette 7e génération est attendue de pied ferme par de nombreux amateurs de photographie. Apple s’était forgé une solide réputation en ce domaine, mais la marque a cédé sa première place à des smartphones Android au cours des dernières années.

Qu’il soit question du Huawei P9 et de son module photo dédié au noir et blanc, du LG G5 et de son optique ultra grand-angle, ou encore du Samsung Galaxy S7 et de sa réactivité à toute épreuve, l’année 2016 a vu apparaître de nombreuses offres concurrentes originales et moins onéreuses. Acheter le dernier iPhone constitue donc, encore et toujours, un choix qui dépasse la simple discipline photographique.

IPhone 7 prend enfin en charge le format RAW

Nombre de nouveautés attendues se trouvent ainsi confirmées. Parmi elles, les amateurs d’images peuvent désormais compter sur le support — encore partiel — du format RAW par iOS 10 ainsi que sur la présence d’un double module photo au cœur du 7 Plus.

Ceux qui attendaient avec la série 7 de l’iPhone un nouveau boîtier ou une nouvelle taille d’écran seront inévitablement déçus. Physiquement, les iPhone 7 et 7 Plus reprennent exactement le même format que le 6S et le 6S Plus. Mêmes dimensions, même épaisseur, même poids à 3 grammes près… Comment alors justifier le passage au chiffre supérieur ? D’abord avec le boîtier (enfin) étanche, capable de plonger dans l’eau 30 minutes à un mètre de profondeur, ce qui l’assure contre les accidents de piscine et… de toilettes.

Un double objectif pour l’Iphone 7 et IPhone 7 +

La grande nouveauté de l'iPhone 7D’autres détails s’imposent dès qu’on prend les nouveaux modèles en main. Le bouton physique, notamment. Moins profond que sur le 6S, il ne s’enfonce pas mais réagit à la pression du doigt en produisant une vibration qui imite l’effet d’enfoncement. Original et pas trop déstabilisant.

On s’y habitue d’autant plus facilement qu’il se comporte comme sur les modèles précédents, pour déverrouiller l’appareil, ouvrir l’écran multitâche ou revenir à la page d’accueil. Un nouveau panneau dans les réglages permet d’ailleurs de choisir parmi trois niveaux de vibration.

Sur les deux modèles, l’appareil photo semble aussi plus sensible et plus lumineux, ce que nous vérifierons dans des tests plus approfondis. L’iPhone 7 Plus marque une plus forte différence avec son objectif double. Par défaut, c’est le grand angle qui est actif au départ. Un appui sur l’écran et on passe sur la deuxième optique qui rapproche le sujet avec un zoom 2X. Faites glisser le doigt sur l’écran et vous pourrez encore agrandir l’image grâce au zoom numérique.

Plutôt bien conçu, ce système permet ainsi d’éviter les photos pixélisées ou floues dès qu’on active le zoom. Qui plus est, il fonctionne aussi en vidéo. On note au passage que les fonctions vidéo n’ont pas beaucoup évolué. On reste au mieux à des séquences 4K à 30 images par seconde.

L’évolution la plus spectaculaire concerne l’iPhone 7 Plus qui est équipé de deux objectifs, un grand angle de 28 mm et un zoom 2X de 56 mm. Il suffit d’appuyer sur l’icône 2X qui s’affiche à l’écran pour passer en zoom. En maintenant le doigt enfoncé et en le faisant glisser, on peut encore agrandir le sujet jusqu’à 10X, mais c’est alors le zoom numérique qui prend le relais.

En mode vidéo l’IPhone 7 à un Zoom 2X et filme en 2160p 30 fps

Le même système fonctionne également en vidéo et dans les modes ralenti, accéléré, carré et panoramique. L’idée est intéressante : en 2X, le sujet apparaît plus proche sans que l’image soit altérée par du grain et la possibilité de zoomer progressivement offre plus de liberté en vidéo. En revanche, la qualité se détériore quand on force trop le zoom, surtout avec un faible éclairage.

L’iPhone 7 Plus propose d’enregistrer des vidéos en 2160p 30 ips, 1080p 60/30 ips et 720p 30 ips. Un mode Ralenti permet l’enregistrement en 1080p jusqu’à 120 ips et 720p jusqu’à 240 ips. Le module photo disposant d’une focale de 28 mm étant le seul à être équipé d’une stabilisation optique, la captation de vidéos à l’aide du module 56 mm se contente d’une simple stabilisation numérique.

Fidèle aux interfaces de prise de vues épurées d’Apple, le mode vidéo de l’iPhone 7 + se voit extrêmement dénudé en termes de réglages.

Si la stabilisation optique atténue tant bien que mal les mouvements de l’opérateur lors de l’utilisation du module 28 mm, celle-ci manque cruellement dès que le module 56 mm est utilisé. Tout comme ses concurrents haut de gamme, la qualité d’image et le rendu colorimétrique de l’iPhone 7 + sont corrects, mais inférieurs à ce qui est proposé en photo.

Laisser un commentaire