was successfully added to your cart.

Pour un modèle amateur, l’aspect juridique d’une séance book photo ou une séance de shooting avec un photographe peut sembler flou. Rassurez-vous de nombreux mannequins ne maîtrisent pas vraiment la réglementation de leur activité. D’autant plus que les services fiscaux et le Ministère du Travail surtout, restent très évasifs. En effet, le métier de modèle amateur ou de mannequin ne bénéficie d’aucune reconnaissance légale à proprement parler.

Modèle amateur, attention au droit du travail !

Modèle amateur une séance book photo Ainsi un mannequin ou un modèle d’après le ministère du travail est une personne qui sert à la réalisation d’une image, bénévolement ou non, que ladite image soit ensuite utilisée ou non, indépendamment de son âge de son sexe. Que celui-ci pose pour de la photographie, du dessin ou de la sculpture, celui-ci devra déclarer ses revenus au fisc comme tout citoyen. Cette précision permet déjà de lever une ambiguïté, concernant la différence entre mannequin ou modèle amateur, semi pro ou professionnel. Car aux yeux de la loi seule existe un titre de modèle utilisé au sens large du terme.

Le métier de mannequin en agence

Toutefois dans le métier des distinctions existe entre modèle mannequin et figurant. Ainsi, un mannequin est une personne qui est sélectionnée par une agence de mannequins possédant une licence. Le choix des mannequins repose essentiellement sur la base de critères de beauté, en réponse à des normes définies par la demande commerciale, elle-même soumise à des phénomènes de mode. Les books photo de mannequins professionnels sont en réalité des Press book, ils sont réalisés et détenus par l’agence. Les press books permettent aux photographes professionnels de choisir et louer les services du modèle pro pour leur shooting photo.

Les figurants, acteurs et modèles photo d’agents artistiques

Les figurants ou acteurs de complément constituent dans la pyramide des modèles et mannequins le plus gros du bataillon professionnel et déclaré. Leur book photo sont détenus par des agents artistiques avec lesquels il faudra négocier le tarif du modèle pour quelques heures. Lorsque ceux-ci signent un contrat avec un photographe ou un cinéaste professionnel pour de la photo ou de la publicité, alors le figurant endosse le statut de mannequin.

Les modèles amateurs posant gratuitement ou non

Viennent ensuite les modèles amateurs ou semi-professionnels, ne vivant pas de leur métier.Pour se faire un nom, ou se faire remarquer. Ils publient leur Book Photo sur des sites Internet spécialisés, ou dans les petites annonces de la presse spécialisée. Certains modèles recherchent avant tout, une collaboration avec un photographe de talent. Dans ce cas, la séance shooting du modèle amateur n’est pas tarifée, il s’agit d’un échange poses contre image.

Quels tarifs pour un shooting photo avec un modèle amateur ?

Dans la majorité des cas pour un modèle amateur, les tarifs ne sont jamais précisés, les prix sont libres la faute un manque de réglementation fixant le tarif de base des séances shooting photo. Cela dit, avec l’expérience acquise lors de centaines de shooting book photo amateurs ou professionnel. La prestation moyenne d’un modèle amateur posant nue varie de 30 à 75 € de l’heure en moyenne. Certains modèles proposent des forfaits une centaine d’euros pour trois heures de poses, si les tarifs souvent fixés à la tête du client. Il n’empêche que certaines exigences du photographe peuvent faire grimper les tarifs, par exemple des poses difficiles, des contraintes météorologiques pour les poses à l’extérieur sous le froid, la neige le vent ou la pluie, etc.

Shooting photo amateur, comment rester dans le cadre légal ?

Attention, le risque de pénalité fiscale est bien réel, car un modèle amateur qui pose moyennant rémunération et sans déclaration préalable est dans l’illégalité du travail au noir. Tout modèle photo qui souhaite se faire rémunérer par un photographe auteur professionnel, devra remplir huit jours avant la séance shooting photo une déclaration préalable à l’embauche fournie par son photographe.

Le photographe quant à lui, si c’est un professionnel, devra s’inscrire en tant qu’employeur occasionnel, auprès des services de l’URSSAF. Ceci afin de recevoir un numéro d’enregistrement, qui lui permettra d’exercer en toute légalité. Les revenus perçus par le modèle doivent être déclarer en tant que revenu exceptionnel dans sa déclaration d’impôts, et plus précisément dans la case des bénéfices non commerciaux et non professionnels.

Modèles amateurs ou pro, offrez vous les services d’un photographe professionnel

Laisser un commentaire